Croozer: Courir avec son bébé !

croozer 2fortri solution running julien triathlete triathlon

La solution pour les nouveaux parents, adeptes de la course à pied, c’est le Croozer. Une poussette adaptée pour la course à pied, les balades en vélo ou la simple promenade à pied.


Lors que l’on a appris l’arrivée de bébé Tim, notre mission était d’être prêts! Comme tous les jeunes parents, nous avons regardé après la poussette, le maxi-cosy…etc. Mais nous voulions également une poussette pour partir courir avec lui. Une remorque pour qu’il puisse venir à vélo avec nous mais aussi une poussette balade. La dernière n’étant pas notre priorité.

Croozer vs thule

A la recherche de la poussette parfaite !

Notre premier choix était orienté vers Thule car Chez Decathlon, il existe le premier modèle pour 300 € environ. Celui-ci est sûr et le prix est honnête. Malheureusement, il n’est pas vraiment destiné à la course à pied, mais uniquement au vélo.

poussette de course à pied de chez Thule
La poussette Thule de course à pied

Rendez-vous donc sur le site de Thule, pour voir un modèle qui pourrait faire l’affaire. De modèle en modèle, je devenais de plus en plus fou. Jusqu’à la Rolls-Royce. Le top du top ! Tellement top, que les roues pouvaient être changées en skis ! Oui en skis ! J’ai tenté de la vendre et de vendre ses bienfaits à Marine mais cela a été en vain.

Vous vous rendez compte? Des skis, pour notre région. Lobbes, je précise. Ne serait-ce pas top ?

Vous voulez savoir le prix ? +- 1500 € !

En recherchant sur le net, Marine trouve une autre marque qui est très très bien cotée !

Et voici, le Croozer !

Après pas mal de recherches, Marine trouve que le Croozer est meilleur et surtout moins cher que son équivalent chez Thule ! En plus de cela, nous en trouvons une d’occasion ! Bon, c’est parti pour dépenser nos premiers euros pour le fiston.

coureur à pied avec bébé dans le Croozer sur une route
Le Croozer en action

Le Croozer

Voila, le Croozer fait partie de la famille ! Lors de notre visite, nous savions que la marque était très réputée pour sa robustesse et sa sécurité.

Nous avions été agréablement surpris par sa facilité de pliage et de dépliage ! Complètement démonté, il ne prend pas énormément de place et en quelques minutes, il est prêt.

Ce Croozer, c’était l’affaire à faire !

Avant toute chose, depuis un moment nous avons une démarche éco-responsable, c’est pour cela que nous avons décidé de regarder sur le marché de la seconde main.

Nous l’avions regardé neuf, le prix était autour des 800 € pour le même modèle à quelques détails près. En occasion, nous l’avions eu presque moitié prix avec la bâche pluie en plus et deux attaches vélo! Nous devions simplement voir pour une nacelle bébé, afin que Tim puisse venir avec nous lors des premiers mois car il n’était pas question d’attendre. Comptez 90 € pour la nacelle bébé neuve (nous n’en avons pas trouvé en seconde main).

Alors ce Croozer, ce que j’en pense à l’usage

C’est très agréable de courir avec son petit bout. Pour ma part, je joue avec lui pendant la course. Cela me permet aussi de ne pas trouver ça trop long et de bien respecter mes pulses car je ne veux pas aller trop vite pour lui.

Les premiers kilomètres

Au début c’est un peu bizarre. Surtout pour les tournants, car il faut lever la roue avant pour négocier son virage.

course à pied avec bébé et la poussette Croozer avec un léger rayon de soleil
Sortie running avec Tim

La première sortie, je me suis arrêté « souvent » ( 5 x ) pour m’assurer que tout allait bien, et Tim était tout bonheur dans le Croozer. Alors on a continué jusque 14km.

Nous avons déjà réalisé 140 km avec le Croozer, et Tim adore. Dans les premiers mètres, il est bercé et s’endort. Au moment du réveil, il regarde tout ce qu’il y a autour de lui.

La position

La position a adopter, est un des points clé pour apprécier votre sortie. Je cours avec comme si je courais sans. Bien gainé et droit, une seul main sur le Croozer et en avant la musique.

la position du coureur avec bébé dans le Croozer
C’est la position que j’adopte facilement lors des sorties running avec notre Tim et le Croozer

Ce que je pense de ce Croozer à l’usage

Le point négatif que je relève est la largeur du Croozer. Ce n’est pas grand chose, mais nous vivons actuellement en appartement et lorsque je le descends à la cave pour le ranger, je dois démonter les roues, et le replier pour passer la porte classique. Pour celle de l’ascenseur, il n’y a aucun problème et pour celle de l’entrée non plus.

L’avantage de Croozer par rapport à Thule, c’est l’âge de l’enfant à bord. Je vous mets à l’aise dans les 15j suite à l’accouchement vous n’irez pas courir avec votre nouveau né ! Par contre vers 3 mois, si il tient suffisamment sa tête tout seul, vous n’aurez qu’une envie, c’est de parcourir les kilomètres avec votre bébé.

Tout à fait satisfait !

Et oui, mis à part la largeur pour le rentrer dans l’appartement, je suis complètement satisfait de ce Croozer. Tellement que nous l’avons déjà recommandé à des amis qui ont craqué eux aussi. Je n’attends qu’une choses ce sont les balades à vélo.

coureur à pied et bébé dans la poussette ce course à pied. Il fait beau le ciel est bleu.
Bébé Tim et papa, tout sourire après une belle sortie running

Ca vous donne envie de courir avec bébé ? Ou vous aussi vous avez un Croozer ? Dites le mois dans les commentaires

– Julien –