Ironman Tallinn Team Support


Course, En couple, Triathlon / mardi, juillet 30th, 2019

Quoi de mieux pour reprendre les billets de blog, que de vous raconter notre aventure en tant que Team Support sur l’Ironman de Tallinn ?

Long time no see ! La plupart d’entre vous le savent, mais depuis mon opération en octobre, c’était difficile pour moi de trouver la motivation pour vous écrire quelques articles. Julien a su tenir le flambeau du blog, mais il est temps que je revienne lui donner un coup demain.

Pour les plus anciens, vous savez qu’on est une petite bande de triathlètes à prendre plaisir à s’encourager ou à se croiser sur les courses (et pour certains, s’entrainer ensemble). Nicky et Olivier sont les tri-potes d’entrainement de Julien. Ses longues sorties le dimanche ? C’est souvent avec eux ! Spoiler alert: Nicky et Olivier participent à l’ironman de Tallinn !

Pourquoi Team Support ?

Lorsque nos amis ont réservé leurs billets d’avion pour Tallinn, quelle fut leur surprise que la compagnie aérienne accepte les vélos… uniquement dans une valise standard ! Autant vous dire que ça revient au même à vouloir faire rentrer un éléphant dans une Twingo (no offence, je ne traite pas vos vélos d’éléphants).

Julien ayant déjà fait le team support sur l’Ironman 70.3 de Jonköping il y a deux ans pour eux, c’est en toute logique que cette année on remet les couverts. Sauf que cette fois je suis de la partie !

2fortri team support ironman Tallinn

Vous l’avez donc compris, on transporte les vélos en voiture ! Et quitte à faire de la route et qu’on a un peu de temps avant la course, autant en profiter et voir de beaux paysages. D’ici là, Julien donnera un coup de main aux gars pour les derniers entrainement, le support moral (enfin ça nous aussi) et puis le jour de la course on les encouragera du mieux qu’on peut !

Road Map to Tallinn

Nous avons démarré dans la soirée de samedi, après avoir embarqué le dernier vélo dans le véhicule. Notre long périple vers Tallinn commence. Comme on est plus ou moins en forme pour le départ, on décide de faire la plus grosse partie du trajet pour la première étape.

2fortri team support ironman Tallinn 2019

Jemeppes/s/sambre -> Jonköping, soit 1260km. Départ samedi 20h30 environ. Nous avons donc traversé l’Allemagne, où nous avons pris un premier ferry (à 5h45 du matin !) d’une petite heure direction le Danemark.

La nuit fût longue, car nous nous sommes relayés pour conduire. Même si nous avons chacun dormi un petit peu dans l’auto, ça ne remplace pas une bonne nuit de sommeil. Arrivés au Danemark j’ai repris le volant mais après 1 heure je sentais que je commençais à m’endormir. Nous avons donc décidé de nous arrêter sur une aire de repos et faire un petit somme.

Au milieu du pont

Cette aire de repos était située sur le pont qui reliait le Danemark à la Suède et en plein milieu du pont, une toute petite île avec une aire de repos et, on suppose, quelques habitations. Après une sieste d’environ 1h30 il est temps de reprendre la route.

Nous ne sommes pas pressés, notre chambre à Jonköping n’est prête qu’à 15h et notre arrivée est prévue à 13h30 donc pas de stress pour nous. On profite de la route et des paysages de Malmö jusqu’à Jonköping.

Jonköping

Comme Julien était déjà venu ici et qu’il avait apprécié le séjour à l’hôtel, nous avons décidé de retourner au même endroit: Le Clariton Collection Hôtel Victoria. Petite parenthèse sur l’article: si vous séjournez à Jonköping, n’hésitez pas à y aller ! L’hôtel est très agréable, confortable, bénéficie d’un charme et d’une tranquillité sans pareille et surtout, proches des lieux animés ou de beaux quartiers où se balader (ou de caches Géocaching haha).

2fortri team support ironman Tallinn clarion Victoria hôtel jonkoping
La partie restaurant de l’hôtel où le souper et le petit-déjeuner sont inclus dans le prix !

Nous avons donc profité de notre court séjour à Jonköping pour nous balader un petit peu et découvrir le Géocaching. De quoi nous dégourdir les jambes après ce long trajet en voiture.

Stockholm

Le lendemain, après un petit déjeuner délicieux (et copieux…) nous prenons la direction de Stockholm on passant par de petits villages très charmants mais surtout très typiques de la Suède et c’était vraiment magnifique ! Jonköping était déjà remplie de charme mais ça restait une ville plus animée et cosmopolite.

À Stockholm nous n’avons eu le temps de visiter…rien du tout. Si ce n’est acheter une tasse Starbucks de la Suède (#tradition) et nous poser un peu avant d’embarquer dans le ferry. Nous avons décidé d’y aller en avance afin de ne prendre aucun risques. Que ce soit pour la circulation (qui n’était vraiment pas danse finalement) ou les labyrinthes de tunnels dans la ville (où on s’est d’ailleurs beaucoup de fois trompés…). Au final nous avons bien fait ! Embarquement du ferry assez rapide !

Tallinn

Nous voilà donc dans le ferry à destination de Tallinn. Environ 16h de voyage, autant vous dire que c’est une petite croisière. Je m’attendais à quelque chose d’assez basique, et j’avais peur qu’on s’ennuie pas mal sur le Ferry. C’est d’ailleurs pour ça aussi que nous avons décidé de voyager de nuit: économiser du temps (et donc une chambre d’hôtel) mais aussi rentabiliser notre temps de voyage en dormant.

Pour commencer son périple, le ferry doit traverser plein de petites îles qui ont vraiment l’air d’être des paradis de la tranquillité. Nous avons passé du temps sur le pont à simplement les observer et profiter de ce si beau spectacle (ça doit être aussi magnifique en hiver d’ailleurs).

2fortri team support ironman Tallinn ferry Victoria 1 Tallink
Un des nombreux paysages de ce début de traversée…

Au final il y avait pas mal de choses à bord (une discothèque, un cabaret, un grill house, un restaurant, un piano bar, un spa, …). Les chambres étaient basiques et nous avons passé une très mauvaise nuit. Nous étions logés à l’arrière du bateau, c’est-à-dire au dessus de la discothèque et du cabaret… Autant vous dire que c’était super bruyant. On entendait également fort les moteurs mais je ne sais pas où ils sont situés sur le bateau donc je ne vais pas faire ma mauvaise langue en disant qu’on était au dessus aussi.

J’ai cru qu’on allait y rester !

Je sais juste qu’à un moment de la nuit tout tremblait dans la cabine et j’ai cru qu’on allait y rester. Etrangement le bruit de la discothèque en dessous m’a rassuré en me disant que si le bateau avait un soucis et que je n’entendais pas l’alarme (j’avais des boules quiès), tant que j’entendais les basses de la discothèque, tout allait bien.

Après une courte nuit inconfortable, nous voilà réveillés et plus très loin de Tallinn. Allez, le plus gros est derrière nous ! On pensait aussi qu’on arrivait dans une autre ville et pas Tallinn même. Quelle fût notre surprise de constater qu’en fait nous y arrivions bien directement et donc… à 3km de l’hôtel !

2fortri Team support ironman Tallinn road map
Notre voyage total !

Le débarquement a été assez rapide et nous étions plus que soulagés de bientôt rejoindre la terre ferme et arriver à destination. Nous voici donc bien arrivés au Métropol Hôtel Spa d’où je vous écris en ce moment même du café de l’hôtel. Très charmant, calme, avec une petite musique d’ambiance; parfait pour reprendre le blogging !

Rendez-vous dans quelques jours pour vous raconter notre séjour ici, ainsi que la course de nos deux amis !

En attendant, si vous voulez nous suivre un peu plus en direct, n’hésitez pas à nous suivre sur notre compte Instagram @2fortri 🙂