VAN|RYSEL – Vélo route – lui


Bike, Conseils, Test produit / mardi, juin 25th, 2019

Van|Rysel, c’est la nouvelle marque pour les vélos de route de chez Decathlon. J’ai reçu en test un Van|Rysel et je compte bien vous le présenter.


Lors des vélofollies, Decathlon présente Van|Rysel. Sa nouvelle marque typée route, rendement, vitesse et agressivité. Tout pour les coureurs qui voudraient se faire plaisir.

Van|Rysel

Plus tôt dans l’année, je vous livrais un billet sur le choix d’un vélo. J’avais pris le AF 920. Quelques petits défauts pour jouer la gagne dans les grands sprints mais tout ce qu’il faut pour servir de vélo d’entrainement.

La gamme Van|Rysel reprends ce model mais aujourd’hui je vais vous parler du modèle carbon, aero et roues profilées.

Van|Rysel – Dura ace

Ligne racée, couleurs criardes, roues carbone,… le bitume chauffe !

Si on faisait le tour du propriétaire :
– Dura-ace
– Roue mavic carbon
– Périphérie Deda
– Cintre carbone

Pour un vélo en taille M, son poids est de 6,8kg, aussi léger qu’une plume. Avec des courbes arquées, aero, le vélo a un look agressif.

Le moins

J’ai bien eu du mal à trouver des points négatifs à ce Van|Rysel. J’ai cherché longtemps et ils sont assez minimes.

En premier, c’est la couleur. Bleu et fluo, c’est vraiment beau ! Trop beau ! Le défaut se trouve lors du nettoyage, ça laisse des traces.

Après votre sortie, vous devrez passer un petit coup de chiffon surtout si il fait poussiéreux.

Pour ce qui est du deuxième, ce ne devrait pas trop vous gêner car techniquement vous ne devriez pas trop y bouger. C’est la pièce de serrage de la tige de selle. Vu que le cadre est arqué, cette pièce ne laisse pas beaucoup de place pour manoeuvrer avec la clé de 4. Et attention, même avec la clé dynamométrique, je frôle la tige de selle.

Van|Rysel en selle !

C’est la que le test commence réellement ! Et je dois dire que je suis encore décontenancé de cette bombe ! Oui, une bombe tout simplement. Cette machine se laisse mener où vous voudrez l’emmener. De la réactivité, du rendement, mais aussi du confort. Ce Van|Rysel a tout pour plaire. La légèreté et les roues hautes me donnent envie de sauter à l’arrière de tous les camions qui passent tellement ce vélo se laisse emmener tout seul !

J’ai eu l’occasion de rouler sur les 75 km de LBL, et oui j’ai pris un gros coup de froid que je paie quelques jours plus tard. A Liège, disons que ça monte un petit peu. Et si tu suis le blog depuis un moment, tu sais que j’aime barouder des km mais que je n’aime pas quand ça grimpe ! Ce vélo m’a donné l’envie d’attaquer les pentes. Je me suis senti avoir des ailes. J’avais peur de payer le coup des roues hautes mais ces dernières ne sont vraiment pas un problème dans les bosses.

Baroudez mais attaquez …

Si je vous conseillais l’achat d’un mulet pour l’hiver, ce Van|Rysel me donne juste envie d’avoir un grand soleil et de partir rouler toute la journée. Il est plaisant et lorsque le vent sera de face, ce sera à sont tour de jouer!

Mais alors il est pour qui ce vélo ?

Un rouleur, un grimpeur, … Un triathlète ! Oui, oui, tous les triathlons ne sont pas plats. Besoin de barouder pour avoir des kilomètres car vous préparez des longues distances où tout simplement car vous avez des vitesses, des watts à respecter! Où encore pour rouler sur une très belle machine sans devoir complètement craquer votre tirelire. Car certes ce Van|Rysel n’est pas le moins cher de sa gamme mais il a un rapport qualité prix vraiment impressionnant. Par rapport à la concurrence nous en somme bien loin.

Ma vision de ce Van|Rysel

J’adore ce vélo ! Vous l’aurez bien compris ! J’aime quand le vent est pratiquement nul et que le vélo laisse exprimer les watts. Le rendement est vraiment magique et je me retrouve à retrouver des vitesses que j’avais sur mon contre-la-montre. Il est subtile, et réagit nerveusement au changement de rythme et de direction.