Sortie après sortie, les kilomètres comptent !


Entrainements, Triathlon / vendredi, février 8th, 2019

En fin d’année, Strava ou Garmin comptabilisent pour vous tous les kilomètres parcourus durant l’année écoulée. Et comme chaque année, c’est aussi pour moi une façon de voir où j’en suis par rapport à l’année précédente.


La saison 2018 a commencé bien avant que 2018 ne montre le bout de son nez. Lorsque je me suis qualifié à Vichy en Aout 2017, je me suis laissé quelques semaines de repos et je suis reparti de plus belle vers mon seul objectif, qui avait lieu en 2018. Ça me laissait pratiquement 12 mois de préparation et cela me semblait judicieux de commencer au plus tôt. Dans cet rétrospective, je ne vais que compter les kilomètres, les heures, les séances…etc de la saison 2018.

Saison 2018

Bonne année et faites des kilomètres

Rétrospective 2018

2018 commence fort ! Avec Nicky, on fait déjà des bonnes sorties et tout de suite ça commence à compter en terme d’heures et de kilomètres. l’année avance et en mars je signe mon contrat chez Decathlon à La Louvière. Comme je vous l’ai dit, j’ai fait du vélo-taff.

Je remarque que si je continue comme ça je devrais dépasser largement les 12.000 kilomètres, ce qui va me faire dépasser le nombre total de kilomètre de 2017. C’est à partir de se moment là que les kilomètres vont commencer à s’envoler.

L’arrivée des championnats du monde fait augmenter l’intensité des entrainements mais aussi le nombre de kilomètres. Après cet événement majeur, j’ai pris quelques jours de repos mais voilà que ça repart vers Bahrein.

En kilomètres, ça donne quoi tout ça

2017, j’avoisinais les 10.000 kilomètres dans toutes les disciplines. Certes c’est en vélo que le nombre est vraiment impressionnant. Comptabilisant 600 h d’activités en 2017, je trouvais ça vraiment bien.

En 2018, je voulais faire mieux et c’est ce que j’ai fait. 13.400 kilomètres en 660h de sport ! De quoi bien occuper mes journées et mes weekends.

Kilomètres 2017 vs 2018

Natation

En 2017, j’avais nagé, bizarrement, sans vraiment avoir de conviction. Comptabilisant 340km, ce n’est franchement pas ma meilleure année. 2018, l’envie revient, et le fait de travailler à côté de la piscine de La Louvière ça aide énormément. J’arrive fin 2018 avec 400kilomètres. Ce qui fait une belle différence. Ce qui équivaut à 130 h passées en piscine.

Vélo

2017, fut une année particulière pour moi. Tout d’abord, c’est une année où je me suis recentré sur moi. J’ai arrêté de travailler en début d’année et j’ai repris mon corps en main.

Au mois de mars, je me rappelle qu’en 4 semaines j’avais doucement évolué jusqu’à sortir 200 km. Ce qui m’avait fait du bien au moral. Durant cette année, j’ai parcourus 9500 km avec plusieurs sorties contre la montre sur la nationale près de la maison.

On fait les comptes

Fin d’année, je regarde toujours ce que j’ai fait et je me lance le défi d’aller plus loin. 9500 km en 2017, c’est presque une obligation d’atteindre les 10.000km pour 2018.

Le début de l’année commence bien, de belles sorties régulières avec Nicky, et bim le compteur monte tout seul. Voilà qu’au mois de mars, je signe mon contrat chez Decathlon. Le vélo-taff commence. Les kilomètres s’enchainent surtout que certains jours, je prends le vélo juste pour aller nager à La Louvière. Je comptabilise 11500 kilomètres en fin d’année. Certes si je prends le graphique des kilomètres, on voit une diminution à partir d’Octobre et surtout à partir du moment où Marine doit subir son opération. C’est à partir de ce moment là que j’ai levé le pied. Cela représente 400heures à passer sur les routes ! Oui, car je n’ai pratiquement pas fait de rouleau cette saison. A part, les quelques heures avant l’ironman de Bahrein, mes entrainements se sont principalement passé à l’extérieur.

Si les kilomètres diminuent, l’intensité augmente considérablement vu que nous avons dans le collimateur, le 70.3 de Bahrein qui se déroule fin d’année.

Course à pied

Terminant l’année 2017, sur les corrida et Jogging de fin d’année, j’arrive à 1600 kilomètre, je suis vraiment étonné de cette distance. Je ne m’attendais pas à avoir fait plus de 1200km.

2018 Kilomètres julien Desart triathlon triathlete
Retour d’un bon run !
2018

Si je repense à 2018, je n’ai fait que courir ! Du 1er juillet jusque l’Afrique du sud, j’ai couru au moins un semi-marathon chaque semaine (en une sortie). Dans ma tête, il est clair que j’ai plus couru en cette année que l’année précédente. Je viens de me rendre compte que NON! J’ai moins couru mais c’était beaucoup plus intensif ! Moins de sorties, mais plus longues. Il est vrai que l’année 2017, j’ai couru jusqu’à 55 km par semaine. Et me voici en fin de saison avec 150H et 1400km de course à pied.

Et la récupération dans tout ça ?

La récupération est un point primordial dans l’évolution de l’athlète. Certes je ne suis pas du tout un exemple sur ce point car je ne sais pas vraiment m’arrêter. Quand je rate un entrainement, j’aime bien le replacer dans la semaine. Attention, je ne fais pas tout et n’importe quoi ! Je suis souvent en contact avec les coach pour leur demander leurs avis et je me prépare correctement.

En terme de récupération, sur le compte Garmin, je comptabilise un peu plus de 50 jours de récupération. C’est au moment de l’analyse que je remarque que la moitié de mes jours de récup, c’est à dire 25, sont majoritairement pris après l’Afrique du sud et Bahrein.

Pour certains, j’en fais trop ! Le corps ne récupère pas assez. D’accord ou pas d’accord, on est fait comme on est. Je suis quelqu’un qui aime le sport et qui sait, parfois, quand je dois y aller plus souple mais je sais surtout quand je dois travailler.

2018 Kilomètres julien Desart triathlon triathlete

Avec une bonne alimentation, des massages, des étirements et de plus en plus de séance de Bluetens, j’ai senti une vrai différence. Concernant 2017, les étirements et les massages sont quasiment néon. 2018, l’évolution est en marche mais ce n’est pas encore assez.

2019 est là

Mes objectifs pour 2019, sont là ! Arriver à réaliser un nombre de kilomètres semblable à 2018 mais à réaliser plus de séances d’étirements et de massages. Ce ne va pas être une chose facile mais je vais essayer de m’y tenir.

Retrospective

J’espère que cette petite retrospective sur mon année 2018 vous aura plus et motivé à battre votre année. #beatYesterday ! Non je vous fais marcher je suis pas sponsor par Garmin mais par Daniel Wellington ! XD!

Touche d’humour à part, donnez le meilleur de vous même ! Ecoutez vous et surtout prenez du plaisir à faire monter votre compteur de kilomètres !
Dites moi en commentaires comment s’est passé votre année ? Ça m’intéresse !

Enjoy your tri !