11km du Jogging de La Louvière – Elle


Course, Elle / vendredi, juin 23rd, 2017

Le dimanche 18 juin se tenait la 30ème édition du non moins célèbre Jogging de La Louvière. C’est la première fois que j’y participe et c’était aussi la première fois cette année que je courais cette distance sur une course! 

Un jogging incontournable

Cela fait presque 5 ans que je travaille dans un magasin de sport à La Louvière et cela fait 5 ans que je n’ai jamais participé à ce jogging! Les raisons sont très simples… Dans un premier temps parce que je ne faisais pas de course à pied! Ensuite parce que chaque année un tournoi de football est organisé en interne. Tous les magasins se retrouvent, le temps d’une journée, pour partager des moments sportifs, se challenger et pour passer un moment en famille. De ce fait, notre magasin n’est jamais énormément représenté sur la course.

Depuis que je me suis fait une joli entorse des ligaments latéraux à ce fameux tournoi, je n’y participe plus. Encore plus depuis que je pratique le triathlon. C’est vraiment une chouette journée mais quand je suis en pleine saison et que j’ai travaillé dur pour essayer d’arriver à quelque chose, j’ai tendance à rester prudente!

Cette année-ci le jogging de La Louvière était repris dans le challenge du club et de plus j’avais envie de porter les couleurs de mon magasin!

Beaucoup d’appréhension

Je pratique la course à pied depuis presque deux ans (déjà?!). J’ai commencé tranquillement, pour ensuite participer à ma première course la Hype Pop Run de La Louvière (récit de la seconde édition, 2fortri n’existait pas encore) pour ensuite participer à plusieurs joggings mais toujours sur une petite distance. Ensuite au mois d’Août j’ai couru mon premier 10km

La corrida de Beauraing. Je vous laisse découvrir ce récit haut en péripéties, mais en tout cas je n’en ai pas gardé un bon souvenir. Du coup les seuls 10km en course étaient en entrainement. Donc jamais. Soit en triathlon; donc une fois à Chièvres.

Alors quand le coach m’a dit que je faisais le 11, j’ai un peu stressé, comme d’habitude. Je cours 11km en entrainement mais ce sont des séries et j’ai des parties de récup en marche, je n’y arriverais jamais à courir sans m’arrêter pendant 11 longs kilomètres. Mais le coach l’a dit et ma zone de confort est derrière moi.

Race day!

Jogging de La Louvière 11km 2fortri Marine

Le jogging tombait le même jour que l’Ironman 70.3 du Luxembourg. Heureusement pour nous ma course était à 15h donc nous avons pu suivre un peu nos amis qui avaient une dure journée! Je me prépare à mon aise, je prends mon dernier repas et on décolle! On arrive pas trop tard pour avoir de la place pas trop loin et surtout avoir le temps!

Je retire mon dossard, on retourne au point de départ et on attends. Et là, petit moment de stress (énorme en fait), je repense à ma Corrida, au genou, à la chaleur étouffante, à mes capacités, je remets tout en doute. J’étais également seule à courir. Personne du club, personne du magasin. Je ne retrouvais pas cette cohésion de groupe, de savoir que les autres sont là. Qu’on va partager le même moment et qu’on en discutera à la fin de la course. Heureusement que Julien est venu m’encourager! Il me reboost le moral l’air de rien et j’essaye de garder ça en moi pour le restant de la course.

Départ du 11 et du 21km ensemble

Le départ est donné et nous partons en même temps que le 21km. Nous courons ensemble pendant environ 1,5km pour rejoindre le long du canal, faire demi tour au niveau d’un pont et se séparer à cette intersection. Nous, le 11km, nous retournons le long du canal jusqu’à un passage en écluse (ou un truc dans le genre). Sur le trajet je croise Julien qui me file un peu d’eau (quel amour!). Ne sachant pas où est le premier ravito je bois un peu par précaution!

Le premier ravito arrive enfin, aux alentours du 5ème kilomètre il me semble. Le flux n’est pas bien géré, il n’y a pas assez d’eau disponible sur la table et ça bouchonne. Je me précipite vers la fin de la table en voyant quelques gobelets histoire de me rincer la bouche, boire une gorgée et me rafraichir.

A la recherche de l’ombre et l’eau!

Je reprends ma petite course tranquillement et je sais que les côtes vont arriver. La s’en suit un autre ravitaillement avant la partie un peu plus difficile. Nous arrivons dans la fameuse « rue de la Paix » si je ne me trompe pas. Celle-ci est… assez pentue! Je passe en mode « petits pas » mais heureusement il y a quelques habitants de la rue qui ont sorti les tuyaux d’arrosage et qui en font profiter les coureurs! Ni une, ni deux, je passe en dessous de chaque jet d’eau! Je rafraichis la nuque, le visage, la bouche, et surtout je remercie à chaque fois! Sans eux, je suis persuadée que la côte m’aurait été plus désagréable et difficile!

Ensuite je vois au sol qu’il ne nous reste « que » 2km! Quoi, déjà? J’ai osé penser ça!! Franchement c’est passé vite et je suis ravie! Je me dis que 2km qu’est-ce que c’est? L’échauffement que l’entraineur me demande sur mes entrainements à pieds pratiquement. 2km ce n’est rien du tout! Alors je ne lâche rien.

Bientôt arrivée!

Jogging de La Louvière 11km 2fortri Marine

J’encourage ceux qui sont partis avant nous avec les personnes à mobilité réduite et en passant je leur dis « aller courage, bientôt la fin« . On ne m’a pas répondu et j’ai entendu rigoler. Je ne sais pas ce qu’il y’avait de marrant à encourager les autres mais dans tous les cas je préfère ça que de les voir dans des états pas possible par cette chaleur! Voyons le positif!

Les gens commencent à marcher et j’en profite pour faire mon petit bonhomme de chemin. Ca fait du bien au moral quand au départ je suis dépassée par tout le monde parce que je pars lentement (et souvent en économie) et puis je remonte les personnes petit à petit et je fais ma petite popote en course.

Bref, nous arrivons dans une rue que je crois reconnaitre et je sais que la fin n’est plus très loin! Ma montre bip le 10ème kilomètre, je sais qu’il n’y en a pas réellement 11… Alors j’accélère un peu pour lâcher mon énergie restante et faire un petit sprint final!

I did it!

Et voilà, en 1h06! Je suis contente car 1) j’ai fait un meilleur temps qu’à Beauraing 2) pour un petit peu plus de distance et 3) je me suis sentie bien sur toute la course! Malgré une bonne hydratation les jours précédents et dans la matinée ce n’était quand même pas évident avec la chaleur!

Au niveau du jogging j’étais impressionnée par le nombre de participants (4000) mais un peu « déçue » par l’organisation. Ce que j’ai apprécié c’est que c’est la braderie en même temps donc il y a une petite ambiance dans le centre et quelques personnes sur le pas de leur porte pour vous encourager et ça, c’est toujours sympa! Ce qui je pense, peut être amélioré, c’est de prévoir le premier ravitaillement un peu plus tôt (surtout si il fait une chaleur pareille) mais aussi de prévoir que les gens risquent d’arriver tous en même temps.

Je ne critique en aucun cas l’organisation de l’événement! Je sais que c’est compliqué et qu’il y a des imprévus à gérer le jour même. Mais ça ne devait pas être chouette pour les pauvres personnes au ravito qui ne savaient pas suivre et qui faisaient de leur mieux! J’ai aussi entendu que le premier ravito avait été annulé et qu’on s’était retrouvé sur un du 21 et donc pas prévu… Mais sans avoir de version officielle…

Pour la tenue je vous en parlerais dans un prochain article mais en tout cas elle était parfaite pour la météo du jour!

Dans l’ensemble c’était chouette et que j’ai passé un bon moment malgré le stress d’avant course!

Retrouvez mes courses et mes entrainements sur mon Strava: Marine Boulanger!

Jogging de La Louvière 11km 2fortri Marine