Le jogging des sorcières, Lonzée – Elle&Lui


Course, Elle, En couple, Lui, Run / vendredi, avril 28th, 2017

C’est dans le petit village de Lonzée, à quelques kilomètres de Gembloux, qu’est organisé le jogging des sorcières au profit de l’école communale. En ce beau dimanche d’avril, c’est accompagné avec le Gembloux Triathlon Club que nous nous rendons à Lonzée.

Après une samedi relativement gris, voir pluvieux diront les cyclistes ayant participé Liège Bastogne Liège, est venu le beau temps pour le dimanche. Même si l’air est frais, les petits rayons de soleil font du bien au moral. C’est donc avec le sourire que nous nous rendons à Lonzée.

Le jogging de Lonzée

Deux distances sont proposées, l’une pour Elle & l’autre pour Lui. C’est sur le 5,5 km que Marine s’alignera tandis que Julien prendra la direction du 11,4 km.

2fortri Marine et Julien Triathlon Elle et lui version tri

Elle

D’abord, une cyclo club!

Avant la course nous avions prévu une petite sortie à vélo avec les membres du club histoire de s’échauffer! Après un peu moins de 30 km au départ de Gembloux nous rejoignons Lonzée pour prendre part à la course. La petite sortie en vélo m’a fait du bien car d’une part, je cours toujours mieux après une sortie vélo et ensuite cela a permis d’évacuer mon stress d’avant course.

Je n’avais pas de gros objectif pour ce jogging si ce n’est faire mieux que l’année passée. Comme vous le savez, je ne suis pas une grande coureuse, je n’explose jamais des chronos de dingues, je me situe dans la moyenne je dirais. Le but étant de me tester en course avant la reprise du triathlon et surtout après des petits bobos. Je n’avais donc plus réellement couru depuis 2 semaines au départ du jogging; sauf deux petits kilomètres après une sortie en vélo la semaine précédente mais rien de bien « folichon ».

Départ de la course

Bref, nous nous retrouvons sur le départ de la course, à papoter avec une copine quand tout à coup, le départ est donné et on ne s’y attendait pas! Et bien vous savez quoi? Au moins je n’ai pas eu le temps de recommencer à stresser et à avoir mal au ventre avant la course!

Donc le départ est donné. Sur la petite distance nous faisons une sorte de huit et le parcours est vallonné! Nous partons sur une petite côte légère, suivie d’une descente et ainsi de suite. Nous traversons une petite ferme ou le terrain est assez scabreux et où je ralentis pour éviter de me blesser!

Les deux distances se séparent juste après cette partie (nous sommes à peu près à 2 km de course) mais depuis le départ je fais ma course à mon aise. J’ai essayé de ne pas partir trop vite et une fois ma vitesse calée, de dépasser des gens au fur et à mesure. Finalement après une certaine distance je resterais toujours derrière les mêmes personnes (et personne ne me dépasse) du coup, moi, ça me va!

J’avais déjà fait le jogging l’année passée donc je savais que la fin est un peu plus difficile. Nous sortons d’un petit sentier et on arrive en haut d’une rue. On comprends tout de suite que le point juste en face (la même rue) est à la même hauteur, donc, qu’on va bien descendre, pour bien remonter après! Ensuite un petit tournant, une rue en pavés et c’est l’arrivée!

Mes sensations

J’ai du mal à accélérer sur le sprint final mais je donne quand même tout ce que j’ai! Je termine ma course en 33’20 » pour 6km annoncés (en réel il y a un peu moins et je suis en 32’54 » sur la montre). Je termine 45ème au classement général (sur 100),  9ème dame sur 36 et 3 ème dans ma catégorie (SE)!

L’année passée j’avais clôturer la course (avec le détour de la ferme en moins donc course plus courte de quelques centaines de mètres) en 34’45 », 56ème sur 126 finishers, 15ème dame sur 39 dans ma catégorie (SD).

Au delà du chrono, je me suis sentie bien sur toute la course! Un peu de mal sur la fin avec la côte et le sprint d’arrivée mais j’avais de grosses craintes au niveau du genou, du dos, bref, des petits bobos récurrents de ces derniers temps. Finalement c’était un plaisir (même dans les montées), mais j’étais quand même contente que ça se termine!

Objectif accompli!

jogging de lonzée GTC triathlon

Lui

N’effectuant pas la balade avec le club, je me rend directement à Lonzée. j’essaie de me concentrer sur ma course. Très vite, j’irais retirer mon dossard histoire de ne pas avoir à courir juste avant la course. Et donc d’ajouter un stress supplémentaire.

L’échauffement

Je pars trottiner calmement, sans capteur. J’y vais à la sensation. Je vois le temps plus que raisonnable, et je me sens facile. A quelques minutes du départ, je fais mes quelques accélérations histoire d’être fin prêt pour cette course sur laquelle j’ai envie d’être devant.

Le Jogging de Lonzée

Départ

N’étant pas une course de 1000 personnes, je me place en deuxième ligne, juste derrière Nicky. C’est parti, franchement je ne sens pas mes jambes mais par contre je sais que ça va vite. Ça va même beaucoup trop vite. C’est en arrivant sur le 1er kilomètre que je me dis qu’il faut que j’y aille molo. 3’42 sur le premier kilomètre, avec la montée. C’est trop rapide, je vais le payer cash. Les deux premiers ont déjà entre 10 et 15 secondes d’avance, sauf soucis, ils ne sont pas atteignables.

3,4,5 sont les places que nous allons nous partager.

Le numéro trois n’est vraiment pas loin. Avec celui qui me devance nous ne nous mettons pas d’accord pour établir une stratégie de course et très vite la place de numéro 3 ne sera plus atteignable. Pour autant que je m’accroche au 4ième, je me sens bien mais pas moyen de le dépasser. Je suis dans ses pieds et je n’ai pas envie de le lâcher. Pourrais je peut-être lui prendre sa place lors d’un gros finish. C’est sur une faute de direction, je perds 1m puis 2m et 3m. Il restera longtemps en point de mire mais je ne referai pas mon retard sur lui.

Fin de course et résultat

Onze kilomètre, ça va vite. Suite à cette petite balade champêtre, je me retrouve en 5ième position. Je fais quand même attention de ne pas me faire reprendre sur le finish tout en essayant de récupérer mon retard sur ce coureur devant moi. Même les petites bosses sur la fin ne lui ont pas fait assez mal pour que je puisse revenir sur lui.

Je finirais en 45’20 » à la 5ième place, celle que j’avais prise au départ. Je repars de Lonzée avec un petit goût de trop peu car j’aurais aimé accrocher le groupe devant et finir un peu plus vite quand même. C’est tout de même 2 min de mieux que l’année passée et pratiquement 5 places de gagnées.

Quelques photos du GTC en pleine action au jogging de Lonzée