De nouveaux terrains de jeu – Lui


Bike, Conseils, Entrainements, Run / vendredi, avril 21st, 2017

Il y a quelques mois, avec Marine nous avons pris notre indépendance dans notre appartement situé à Lobbes. Pour nous deux, c’est un nouveau départ. Qui dit nouveau départ dit forcément nouveaux terrains de jeu. Aujourd’hui, j’ai décidé de prendre la action cam avec moi et de vous montrer ce que la nature nous a réservé! Surtout par le temps qu’il a fait durant cet hiver.

Le programme sportif est simple 1 h au calme en course à pied. J’ai déjà pas mal couru dans les alentours, mais en ce jour où le gel a bien fait effet durant la nuit, j’ai une envie de découvrir d’autres paysages que la route, la route ou la route. Car même si je cours pratiquement que sur le tarmac, j’aime beaucoup la nature. Au vu de la situation de l’appartement, j’ai le choix !

À la conquête de nouveaux terrains de jeu

Je pars sur la route habituelle me dirigeant vers les bois. Ce n’est qu’après un peu plus de 2 kilomètres que je rentre dans ceux-ci. Il y fait paisible, calme. La nature et l’hiver ont pris le dessus. Tout est bien gelé. Il faut dire qu’il est pratiquement 11 h et qu’il fait encore -3.9°C. C’est très agréable de courir sous un beau ciel bleu accompagné du soleil. Cela donne une particularité aux paysages traversés.

Se balader à travers les terrains de jeu

Beaucoup d’entre vous n’aiment pas partir à l’aventure, peut-être de peur de se perdre, de dépasser le temps prévu à l’entrainement, de se blesser et de ne pas savoir rentrer… Pour ce qui est de visiter les alentours, je suis plutôt un aventurier. Sans crainte du temps, de me perdre, de me retrouver sans nutrition (pour ce qui est des longs trajets à vélo). Je voyage, je visite tantôt en prenant à droite puis à gauche. Comme les marins, je me guide aux étoiles… Sauf en pleine journée. 🙂

Conseils quand on part sur de nouveaux terrains de jeu

Voici quelques petits conseils pour partir à l’aventure de nouveaux terrains de jeux. Bien sûr, pour ma part je ne les utilise pas tous. Dans votre cas, prenez celui ou ceux qui vous conviennent le mieux.

  • Suivant le temps ou la distance, n’hésitez pas à prendre une gourde en plus ainsi que quelques nutriments. Si vous ne les utilisez pas, ce n’est rien dites-vous que vous êtes plus lourd et donc ça renforce votre entraînement.
  • Prenez un téléphone! C’est ce que je fais en permanence: FAUX ! Je pars toujours sans téléphone et s’il m’arrive quelques choses je me dis qu’une âme charitable me donnera bien un coup de main.
  • Prenez de €€€ ! Bien sur une fringale, n’est pas à exclure et puis pour un petit pain au chocolat sur la route ça fait toujours du bien au moral 🙂
  • Prenez connaissance de la carte. De temps à autre, plus quand je suis à l’étranger, je regarde la carte et j’essaie de me souvenir du nom des villes, villages, aux alentours. Ca peut être très utile lors de balade, pour ne pas devoir toujours s’arrêter et demander son chemin tous les 10 km.
  • Le GPS. Depuis un moment, les GPS vélo font de plus en plus leur apparition. Pour ma part, j’ai fait l’acquisition du Garmin edge et je ne l’ai utilisé qu’une seule fois pour le moment. Je me retiendrais sur ce que je pense de ce nouveau gadget.
  • Prenez des points de repère. Des grands axes, une église… Ce sont des petits détails qui pourront vous permettre de vous retrouver plus facilement.
  • Retenez vos changements de direction. Tout droit, droite, droite, droite… vous retomberez sur vos pas.

Les montres

Pour ceux qui possèdent les nouvelles montres sport avec des GPS intégrés, vous avez une fonction Retour Au Point de Départ. Ce qui pour beaucoup peut vous donner un coup de main à retrouver le chemin de la maison. Sachez qu’elle ne vous donnera que le chemin à vol d’oiseau contrairement à la gamme Edge de chez Garmin qui vous indiquera votre chemin précisément, si vous l’écoutez.

À éviter

Visiter les alentours lors d’un entrainement spécifique. Vous avez des séries de 400 m à faire et vous voulez visiter. Fausse bonne idée ! Pour avoir une régularité dans vos entraînements, prenez toujours le même parcours. De plus, vous ne profiterez pas de la vue, des paysages qui vous entourent. Il vaut mieux avoir 1h relax pour visiter et profiter de vos nouveaux parcours.

1h au calme

Voici quelques photos et mon parcours lors d’une sortie au calme dans les alentours.