Hype Pop Run La Louvière – Elle


Course, Elle / dimanche, décembre 11th, 2016

Ce vendredi 9 décembre se tenait la Hype Pop Run à La Louvière organisée par Catherine Lallemand. Mon travail nous donne la possibilité de participer à cette course en nous offrant le dossard. Je décide donc, pour la seconde fois, d’y participer! Mais il faut que je vous raconte aussi pourquoi ça me tient à coeur d’y courir!

Mais avant, un peu d’histoire!

J’ai commencé la course à pied en Septembre 2015 avec une application smartphone. Le programme que je suivais était similaire à ce qui est proposé à Je Cours Pour Ma Forme et autres programmes du même genre. Je cours, je marche, le but étant, au bout du programme, d’être capable de courir 5km sans s’arrêter (ou au moins 30 minutes).

Je commence donc ce programme avec mon plus fidèle supporter, Julien! Il suit le programme avec moi pour m’encourager à ne pas lâcher et à surtout prendre du plaisir à apprendre.

Après avoir suivi ce programme il fallait que je me fixe un objectif. Histoire d’y prendre gout et de mesurer aussi ce que j’étais capable de faire. Arrive la Hype Pop Run! La date à laquelle elle était organisée faisait que je n’avais pas terminer le programme mais je me disais que c’était l’occasion! Déjà parce qu’il était temps que je me teste sur 5km et aussi parce que c’était l’occasion de courir avec mes collègues et ça allait me donner de la motivation!

En réalité c’est le premier jogging auquel je participe. Première fois pour moi que j’ai un dossard, que j’aurais un résultat indiqué quelque part avec mon nom etc etc.

Hype Pop Run La Louvière, défi, Marine, 2fortri

Race Day

Retour en 2016 (pour laisser un peu de suspens, pour ceux qui ne nous suivent pas sur Facebook), au départ de la course. Même si ce n’est que 5km, que je sais que ça va aller, je stress quand même. C’est plus fort que moi, que voulez-vous! De plus cette année j’étais le relais magasin qui s’était occupé des dossards pour les collaborateurs. S’ajoutait donc à ça un stress en plus! Est-ce que tout le monde à son dossard? Est-ce que les participants d’autres magasins sont venus payer leurs dossards? blablabla…

Heureusement, tout se passe « bien » et je pars un peu plus sereine au magasin! Pour l’occasion on a réussi à avoir des t-shirts floqués pour les collaborateurs, ce qui nous rends plus visibles sur la course et ça nous permet de nous encourager aussi!

3, 2, 1…

Top départ! Je me suis placée à l’avant! Je sais que beaucoup de personnes vont me dépasser par la suite mais ce n’est pas grave! Ca me permet de moins me retrouver dans la partie plus importante du groupe et de risquer de me casser la gueule en dépassant des gens et en me faisant bousculer aussi!

Je pars peut être un peu vite mais dès la sortie du stade je me cale sur une vitesse de croisière. Je cours sans capteur cardiaque donc c’est vraiment aux sensations et je sens que c’est possible j’accélèrerais au prochain tour (2x 2,5km).

First round

Je boucle mon premier tour en 13’19 ». Je ne regarde pas mon chrono, ça me stress! Oui beaucoup de choses me stressent hein! Mais Julien qui m’attends à la sortie du stade m’indique mon temps (qui est plus précisément indiqué sur le site des résultats). Je me sens bien malgré une petite gêne au genou au début de la course. J’essaye de penser à autre chose et je sais que le second tour va aller vite.

Je me souviens que l’année passée ces 5 km m’avaient semblé in-ter-mi-na-bles. Pour moi c’était très long, alors en plus des boucles! Après un an je n’aime toujours pas les corridas mais 5km me semblent moins pénibles quand même! Le tour est assez plat et roulant donc à part une petite montée et des marches, pas de grosses difficultés!

Un collègue m’attends pour le second tour. Je décide de garder son rythme car il court un peu plus vite que moi. Je sens que je me fatigue un peu plus mais je me dis qu’en même temps ce n’est pas du sprint non plus et ce n’est pas plus mal de tenir un autre rythme!

On discute tout en courant et on se retrouve vite à la fin de notre course!

Hype Pop Run La Louvière, défi, Marine, 2fortri

Finish Line

Comme à chaque fois, je décide de taper un sprint pour l’arrivée! Je ne le commence pas trop trop tôt (j’essaye de garder un 200m à peu près) mais en général je me fie à la dernière ligne droite, c’est plus facile! J’entame donc un sprint en me disant que je vais doubler la dame devant moi. Sauf qu’elle est partie en sprint quelques secondes avant moi… et du coup je ne suis pas remontée dessus!

Je termine ma seconde boucle en 13’47 ». Ce qui m’étonne car j’avais la sensation d’avoir couru à un tempo plus rythmé et un peu plus rapide. Après je déduis que si je n’avais pas couru au même rythme que mon collègue j’aurais peut être ralentis un peu plus et mis plus de temps.

That’s it!

Dans tous les cas je termine ma course en étant pas trop crevée, mais surtout en ayant battu mon record personnel! L’année passée je clôturais ma course en 34’53 », en étant au bout de ma vie sur la ligne d’arrivée. Malgré tout très contente de mon temps pour mon premier 5km en course!

Mon meilleur temps jusqu’à présent était au jogging de Gembloux où je boucle 5km en 29’02 ». Depuis impossible de refaire une course de 5km en dessous des 30 minutes.

Cette année, je recoupe donc mon premier jogging de 5km, même parcours, la pluie en moins en 27’07 »!

Mon objectif pour cette course était juste de faire un meilleur temps que l’année passée mais sans me cramer puisque nous avions la Corrid’Abbaye le lendemain. Finalement nous ne saurons pas participer à la corrida du samedi mais bon ça c’est une autre histoire!

Que du progrès!

Je suis bien évidemment enchantée de mon résultat et de mes sensations! De plus, je m’en rendrais compte le lendemain avec les résultats disponibles en ligne, mais je termine 58ème au classement général (sur 249 départs), 11ème dame (sur 144 si j’ai bien compté) et surtout… 1ère dame dans ma catégorie!  Que demander de plus au niveau des résultats? L’année passée j’étais 89ème/213 et 5ème dame dans ma catégorie.

Je suis quelqu’un qui accorde de l’importance à ses résultats tout simplement parce que je suis au début et que je sais que je peux encore progresser. Mes résultats et mes sensations sont pour moi les facteurs qui me permettent de quantifier mes progrès. Je sais qu’il n’y a pas que le chrono qui compte mais pour moi c’est à chaque fois une victoire sur moi même. Sur mes doutes, sur mes faiblesses, sur mes difficultés avec mon poids, ma confiance en moi, en ce dont je suis capable. Et surtout que je suis capable. Qu’avec du travail, des efforts et parfois même des sacrifices, tout est possible (après je ne rêve pas de gagner l’Ironman d’Hawaï hein). Il faut savoir aussi se donner des objectifs atteignables. Mais ceux qui ne sont pas forcément atteignables maintenant le seront peut être dans quelques années!

Félicitations à tous et à toutes et surtout merci à Julien pour ses encouragements et les souvenirs qu’il aura pris lors de cet événement!

Vous pouvez retrouver tous mes résultats dans la rubrique « Résultats de Marine » ainsi que les liens vers les résultats des courses!