Triathlon de Oupeye – Le dernier de la saison!


Elle, Triathlon / jeudi, septembre 29th, 2016

Ce dimanche nous étions à Oupeye pour notre dernier triathlon de la saison! C’était pour moi une belle course pour terminer la saison. Après avoir commencé avec l’OTAN c’était l’occasion de me mesurer sur un circuit plus ou moins similaire! C’est avec un peu de nostalgie que je reviens sur ce dernier tri-récit de la saison! Mais c’est pour mieux reprendre en 2017!

Dernier dimanche de l’année où le réveil sonne pour un triathlon! Comme nous avions quand même une petite trotte jusqu’à Oupeye nous sommes partis pas trop tard. Cela nous a permis de faire une reconnaissance du parcours en vélo.

Let’s swim!

Pour cette course la natation se faisait en piscine. Autant dire que c’est la partie que je préfère le moins. N’ayant pas un très bon souvenir de la natation à l’OTAN j’appréhendais un peu cette partie. 500 m de prévus à 11h30 dans le couloir deux.

Je trouvais déjà l’organisation moyenne mais ici nous avons eu le temps de nous mettre un peu à l’eau avant le départ. J’en profite pour faire un peu de godies avant et quelques mouvements. On se met un peu d’accord sur nos temps de nage pour savoir un peu comment se placer. Je me mets deuxième en fonction des temps annoncés mais très vite je me retrouve en tête du couloir et fini par dépasser plusieurs fois les concurrentes. Je suis étonnée de ma glisse, mais contente des entrainements de natation de cette année!

25,50,75,100…

Je compte mes longueurs et au moment où il me reste un aller-retour, la “préposée” de notre couloir ne tape pas sur ma tête. Ne me faisant pas confiance sur le comptage et je décide donc d’attendre qu’elle me tape pour terminer ma natation. Je fais donc 100m de plus au lieu de 50.

En sortant du couloir je ne fais pas attention mais j’apprendrais par la suite que je suis sortie seconde de ma vague. Si j’avais fait le bon nombre de longueurs, en ayant dépassé tout le monde, je serais sortie première. Donc j’ai nagé 550m au lieu de 500. C’est bien pour ça que je préfère la nage en eau libre! On ne doit pas compter, on ne doit pas faire des demi tours, il faut juste apprendre à nager dans la masse.

Transition 1

Une fois sortie de la piscine je me dirige vers le parc à vélo et essaye de ne pas perdre trop de temps. Evidemment j’en perds rien que pour mettre mes chaussettes. Note pour moi même: soit je prends un essui soit j’apprends à rouler et courir sans chaussettes… Julien est présent dans le parc en train d’installer ses affaires et il en profite pour m’encourager. Il ne le sait pas mais il me met la pression haha!

They see me rollin’…

C’est parti pour 4 tours! 20km en tout avec une côte. A la sortie du parc à vélo le parcours est longiligne et plat ce qui permet de prendre déjà une bonne allure. Suivi d’un tournant, la petite côte puis le parcours plat. Une partie se fait dans les champs et le vent chasse assez bien. C’est évidemment plus facile sur les prolongateurs du coup je suis très contente de pouvoir en profiter!

Je n’ai pas encore mes temps exacts mais je réalise mon parcours vélo en plus ou moins 47 minutes! Pas évident avec la partie plus venteuse mais contente d’arriver! De passer devant le parc à transitions à chaque tour en vélo permet de recevoir pas mal d’encouragements et surtout de reprendre de l’énergie pour les tours suivants!

triathlon oupeye 2fortri Elle Marine

La course à pied y a du boulot…

Me voilà partie pour la course à pied. En terminant mon vélo, je sens que j’ai beaucoup tiré dans les jambes. Pourtant j’essaye de mouliner dans le dernier tour pour pouvoir tout donner en course à pied.

Je dépose le vélo et je démarre. Je fais des petits pas, j’essaie de ne pas partir trop vite pour faire revenir le sang dans les jambes et pouvoir pousser un peu plus sur le parcours.

A la sortie du parc à vélo nous nous dirigeons vers le ravel jusqu’au turn point, retour au parc pour un tour de piste et nous devons faire cela deux fois. Le premier tour est assez difficile pour moi.

Keep running

Le ravel est en plein soleil. Déshydratée ou fatiguée je ne sais pas trop mais j’ai du mal et je suis embêtée par plusieurs points de côté mais pas de crampes. J’ai l’impression de ne pas avancer et d’avoir des pas lourds. Tous les 100m à peu près je me dis que je vais marcher, récupérer et repartir.

Mais je n’en ai pas envie. Pas envie de m’arrêter pour ma dernière course et j’ai vraiment envie de terminer sous l’heure 30. Je continue de courir et j’essaye de bien relancer ma fin de foulée et surtout d’augmenter la cadence de mes pas.

Je croise Valérie lors du turn point pour entamer le second tour en course et je lui fait part de mes points de côté. Elle me donne quelques conseils pour que ceux-ci passent. En tout cas, un grand merci parce qu’au deuxième tour ça allait déjà mieux!

Il est resté difficile quand même mais je me suis accrochée au fait que déjà c’était le dernier et puis terminé! On s’accroche, on ne lâche rien, dernière course de la saison, dernier tour à pied, la fin est proche!

Le tour de piste c’est ce qui me fatigue le plus je ne rêve que d’une chose: couper à travers la pelouse les derniers mètres restants! Evidemment je ne peux pas… Je pense donc à la délivrance qui m’attends.

Libérée, délivrée, je recommence l’année prochaine!

Voila, c’est fini! Au total 1h31! Je me dis que j’ai du au moins mettre 1 minute pour mes 50m en plus non? Bon non ok. Bref, ma course est terminée et je n’ai pas mes temps de passage car problème avec ma puce. J’ai l’habitude ça m’arrive tout le temps donc…

J’attends des nouvelles!

Cette dernière course, même si j’étais contente de la terminer, m’a rendue nostalgique. Tout simplement parce que c’était ma première année et que j’ai donné beaucoup de moi même. Même si je n’ai pas fait de podium, même si je n’ai pas fait des chronos énormes. Mais je me suis surpassée et j’ai adoré ça! Savoir qu’il me faudra attendre plusieurs mois avant de retrouver ces sensations ça ne me donne que plus de motivation pour cet hiver!!!

Merci à tous et à toutes. Autant les personnes rencontrées dans le milieu du triathlon, que les encouragements des concurrents, des amis. Les commentaires sur le blog ou en vrai concernant 2fortri. Merci à toutes les personnes rencontrées cette année et au plaisir d’avoir couru avec vous sur certaines courses.

Heureuse de terminer cette première saison où je me suis dépassée au niveau sportif, où j’ai testé mon genou à plusieurs reprises. Saison où j’ai fait de très belles rencontres, découvert de chouettes endroits et vécu des expériences incroyables. J’ai hâte de voir ce que 2017 me (nous) réserve!

En attendant on se retrouve pour d’autres sujets d’articles que les CR de triathlon!