Comment bien préparer sa compétition ? – Lui


Conseils, Course, Triathlon / dimanche, septembre 4th, 2016

Comment bien préparer sa compétition? Si ça peut être simple pour certains, c’est souvent un grand moment de stress pour bons nombres d’athlètes. Pour les compétitions qui se passent dans les alentours de chez vous, ça reste plus facile que quand vous êtes en déplacement. C’est de cela que nous allons parler aujourd’hui ! Durant l’Ironman de Vichy, nous avons subi certains aspects de ce voyage. Je vous donnerais nos remarques et ce à quoi il faut faire attention pour préparer sa compétition.

C’est aussi de ma faute! Je me suis inscrit tardivement à l’ironman de Vichy et ça nous a posé un gros problème. Il y a certes d’autres choses que nous pouvons faire pour nous faciliter la vie sur une course Ironman.

Bien préparer sa compétition

L’hôtel

Choisir son hôtel n’est pas la chose la plus facile. Pour notre choix qui n’était déjà plus si large qu’au début des inscriptions, nous avions réservé un gîte de France situé à 34 km de Vichy. Je ne suis certes pas à 2 ou 3 km près, surtout quand on vient d’en faire près de 750, mais là ou le problème persiste est la localisation de celui. Certes notre lieu de résidence était un cadre merveilleux, boisé, reculé de toutes activités qui pourraient nuire à un repos bien mérité.

Malheureusement, n’étant pas en phase avec le lieu nous aurons à parcourir pratiquement 45 km pour rejoindre Vichy (à l’entrée), ce qui nous prendra 1h de route étant donné que nous sommes logés dans la campagne « légèrement » montagnarde accompagnée de petites routes sinueuses.  Pour préparer sa compétition, choisissez un hôtel/gîte rapidement accessible et près d’un accès rapide plutôt que le plus près possible.

Faire un planning

Il est important de bien déterminer les actions, le temps que vous allez y consacrer, déterminer le temps dans les déplacements…etc. Tant de choses qu’il faut prendre en compte pour ne pas ajouter du stress à la compétition. L’important ici est de mettre un timing sur les actions que vous souhaitez réaliser durant vos journées précédant la course. Exemple :

  • 8h00 : déjeuner (ne pensez pas partir avant 9h00)
  • 9h00 : en route ( si en ayant calculé 30 min de trajet prévoyez-en toujours 45 on se sait jamais)
  • 10h00 : arrivée
  • 10H30 : on démarre
  • etc

préparer sa compétition ironman vichy triathlon Vous pouvez aussi y mettre des petites cases à cocher. Un autre point important sur le planning, c’est de le communiquer au groupe ou à votre paire. Si la ou les personnes autour de vous ne connaissent pas le planning, ils ne savent pas quand ils devront préparer leurs affaires, par conséquent ils le font au dernier moment, ce qui va apporter du stress et la probabilité d’oublier quelques choses ou alors d’être déconcentré sur sa course est plus grande.

 

 

 

 

La Pasta Party

Oui sur les Ironman, il y a une pasta party la veille de la course. Je trouve le concept super, que les gens soient ensemble, mangent ensemble… Le problème c’est que bien nombre d’athlètes regardent à leur nutrition. Alors certes cette fois nous y sommes allés, car je pensais que ça se faisait le soir après la course en même temps que la distribution des slots.

Cela fut quand même une très bonne soirée que je ne regrette pas, mais le fait que l’on soit logé loin de l’événement ne nous a pas aidé. Rentrez un peu tard, une nourriture fort différente de ce que l’on a l’habitude de manger, pas top comme veille de course! Je pense qu’avec le stress et la nourriture ainsi que la chaleur, nous avons passé une nuit vraiment pas terrible et très courte. Nous étions donc fatigués lors du réveil et surtout en retard! Priviliégez le repos ! Préparer sa course, c’est aussi se reposer les jours précédents la compétition.

L’équipement

Il vaut mieux toujours prendre un équipement de secours sur ce genre d’épreuve par exemple une bombe anti-crevaison, une cartouche de C02, des élastiques…etc. Prévoyez toujours 2 ou 3 pièces de plus. La veille nous devions déjà placer notre vélo dans le parc, il faisait très chaud et encore plus dans la camionnette. J’ai donc eu la malchance de découvrir ma bombe anti-crevaison qui fuitait avec la pression et la chaleur (oui oui celle dont je vous parlais, le pit stop, il y a quelques semaines ). J’ai donc dû me grouiller à aller en rechercher une sur le village Ironman (ajout de stress). 

Le matin de la course, je ne savais plus ou j’avais mi l’attache de mon aérodrink, mais j’étais presque sur que je l’avais placée dans mes chaussures de vélo. Arrivé devant mon vélo mes élastiques avaient cassé avec la chaleur, mais heureusement j’en avais pris plus au cas ou! Personnellement, je vous conseille dans avoir sur votre monture pendant la course cela permet d’accrocher des choses sur votre vélo. Pour l’Ironman, j’avais pris 2 barres que j’avais scotchées ensemble malheusement en essayant d’en recoller une sur le cadre elle est tombée! Avec un élastique, j’aurais simplement pu la faire tenir le temps de me sustenter.

 

Voici quelques unes de mes petites astuces pour vous aider à être relax et en pleine forme le jour j. C’est sur qu’avec la pression de l’événement, être relax n’est pas chose simple. Avant le départ, j’ai essayé de me dire que la natation était mon domaine et que je m’ensortirai bien :).

Et toi comment prépares-tu une grosse compétition  ? Tu le fais au feeling ? Tu fais des listes et des check-lists ? Dis-nous tout en dessous !