Nutrition énergétique – Lui


Bike, Conseils, Course, Entrainements, Lui, nutrition, Run, Test produit, Triathlon / mardi, mai 10th, 2016

Durant l’effort, l’alimentation et l’hydratation sont deux choses à ne pas négliger. Elles peuvent être la clé d’un succès ou la raison d’un échec ! Suivant le sport, ma nutrition énergétique varie. J’utilise essentiellement 2 marques, Aptonia et Isostar que je digère bien. C’est important de ne pas devenir malade avec ce que l’on ingère.

Ma Nutrition énergétique

Nutrition énergétique 2fortri julien triathlon

Aptonia Iso +

Boisson sportive isotonique. Dans une gourde de 500ml d’eau placez 2 cuillères et bien secouer. Produit à utiliser durant les longs efforts(+1h), approximativement à prendre toutes les 10 minutes. Boisson très rafraîchissante. Habituellement, j’en consomme sur le vélo lors des longues sorties.

Description :

  • Carbohydrates Mix ( Mix de glucide )
  • 5 Vitamines – 4 Minéraux
  • Antioxydants (Vitamines C, E & Se)
  • Quantité : 2kg (+- 52 bidons)
  • Saveurs : Citron

Nutrition énergétique 2fortri julien triathlon

 

Antonia Whey 9

Boisson Isolate et Concentrée. Dans un shaker, placer 2 cuillères et 400 ml de lait ( je le mélange avec du lait de Soja )bien secouer. Je prends ça après les gros entrainements. (2h30 de vélo intensif, ou largement de plus de 3h plus en endurance ) bien frais, c’est un régale ! La prise de whey se fait surtout après les longues sorties en vélo également, car elles demandent souvent beaucoup d’efforts. Après ces derniers, les muscles demandent de la récupération. La whey favorise celle-ci, pour une meilleure réparation des fibres musculaires

Description (pour 30gr):

  • faible en graisse et en sucre
  • 5.6gr BCAA
  • 24.9gr proteine de whey
  • Quantité : 1.8 kg (60 x 30gr)
  • Saveur : Vanille

Nutrition énergétique 2fortri julien triathlon

 

 

Isostar Energy booster

Pipette de sirop booster. Super sucrée, cela vous amène un gain rapide d’énergie pour quelques minutes, 5-10 min maximum. J’utilise souvent ça sur des sprints, mais surtout lors des courses à pied. Cela m’apporte rapidement un coup de fouet, le temps que j’ingurgite quelque chose de solide pour reprendre des forces. À prendre avec 200-300ml d’eau. Sinon cela donne un coup sûr en bouche, mais loin d’être désagréable. La prise de booster se fait habituellement lors de course à pied, car l’estomac l’assimile plus facilement que des aliments solides.

Description :

  • Vitamines B1, B2, PP, B6
  • Énergie sur courte distance
  • 80% carbonate

Nutrition énergétique 2fortri julien triathlon

 

Isostar High Energy
(sport bar banane ou fruit )

Barre vitaminée permettant de réduire la fatigue. Cela permet de ne pas subir la fringale qui pourrait arriver assez vite surtout sur des longues distances ou de longs efforts. Personnellement en compétition ou à l’entrainement, je l’utilise surtout sur les longues sorties vélo (+- 1 toutes les heures).

Description :

  • Vitamine C, B2, PP, B6
  • réduit la fatigue

Nutrition énergétique 2fortri julien triathlon

Aptonia Ultra Gel 500 & 700
(Chocolat et Citron)

Aptonia a sorti une nouvelle série de gels sportif. Il y a 3 gammes ; 300, 500 et 700. J’ai voulu essayer la gamme 500 et 700. Le 500 est prévu pour les entrainements ou compétitions intenses. On aura tendance à utiliser le 700 durant les efforts intenses de longue durée.(exemple : Ultratrail, Triathlon XXL) Je reviendrais plus tard sur ceux-ci, car je n’ai pas encore eu l’occasion de les tester.

Description :

  • Vitamine B1, B6, B12, E et du Zinc (pour le 500)en plus de la caféine et du BCAA. (pour le 700)
  • Par boite, 128 gr (4x32gr)

Isostar Hydrate et perform
(sport drink orange) 

Boisson isotonique qui permet une hydratation rapide. Elle apporte un haut taux d’énergie. Contient un mix de glucides sélectionnés pour les sports n’allant pas au-delà d’1h. C’est aussi une source de sodium, sel perdu lors d’effort dans la transpiration. Il est conseillé de mélanger 3 cuillères pour une gourde de 500 ml eau. Cette boisson peut être consommée à partir de 15min avant l’effort jusque 45 min (conseillé).  Personnellement je l’utilise jusqu’à 1h d’effort, souvent dans les grosses sessions de natation ou encore dans les petites sorties vélo.

Description :

  • Sodium
  • Mix glucidique
  • Formule isotonic
  • Hydratation rapide
  • Haute énergie

Nutrition énergétique 2fortri julien triathlon

 

Aptonia After drink
(Goût lemon)

C’est une boisson au apports glucidiques riche en protéines. Celle-ci est à prendre après les longs efforts intenses. Elle contribue à une meilleure récupération ainsi qu’à diminuer la fatigue. Il faut mélanger 2 graduations pour 500ml d’eau. Je l’utilise très rarement, car c’est vraiment après les gros efforts intensifs qu’il est vraiment utile.

Description :

  • Vitamine B1, B2 et B6

Nutrition énergétique 2fortri julien triathlon

Aptonia BCAA
(4:1:1)

C’est l’équivalent d’un milk shake, mais sans la digestion. C’est un apport d’acide aminé concentré. Sur les conseils de mon diététicien, je dois en prendre 2 après les gros entrainements. Je dois les prendre en cure de récupération. Je suis actuellement en train de faire une cure, j’y reviendrai plus tard également.

Description :

  • 60 gélules
  • 2,5 g d’acide aminé

 

Voici donc la liste de produits énergétiques en compétition ou en entrainement. Bien évidement, je ne m’entraine pas toujours avec des produits car il faut habituer le corps à puiser dans ses réserves pour apprendre à connaitre les sensations de faiblesse. Je tire aussi mon énergie à partir d’une nutrition simple et équilibrée mais aussi à partir de fruits (essentiellement des bananes) durant les entrainements à vélo. Il est essentiel de connaitre sa nutrition. Durant l’effort à l’entrainement ou en course de préparation, j’ai envie de dire ce n’est pas grave si on est pas bien. Lors de votre compétition principale, il est d’autant plus important de ne rien laisser au hasard. Il y a quelques mois je n’y faisais pas attention. Plus qu’à mon tour il m’est arrivé d’avoir des douleurs au ventre à cause de produits dont je n’avais pas l’habitude. Je peux vous dire que par expérience ;  » Sur les 10 derniers kilomètres être plié en 2 et prier pour rentrer le plus vite possible c’est pas drôle ».